Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economie et Politique_Renseignements

EPR - André Mascardi

Economie et Politique_Renseignements

Le photovoltaïque encore une supercherie à laquelle nous a habitué le gouvernement de Sarkozy

Le photovoltaïque encore une supercherie à laquelle nous a habitué le gouvernement de Sarkozy. Le télégramme révèle que NKM reconnait qu'elle a été "instrumentalisée" par Borloo pour être le bouc émissaire qui prendrait la décision du moratoire sur le Photovoltaïque.
On découvre suite à l'entretien qu'elle a eu avec Franck Le Borgne, l'entrepreneur breton qui a investi 1,5 millions dans cette énergie renouvelable et qui n'a jamais pu se connecter au réseau ERDF, que la majorité en place à travers ses représentants A LAISSE SE DEVELOPPER LA FILIERE, AVEC LA CREATION DE 20.000 EMPLOIS ET TOUS LES SOUS-TRAITANTS QUI EN DEPENDENT ALORS QU'ELLE AVAIT PRIS LA DECISION D'ARRÊTER DEPUIS FORT LONGTEMPS CETTE BRANCHE EN DEVENIR DES E.R. INADMISSIBLES !!!
Ce qui signifie bien évidemment que de façon générale ce n'est plus le gouvernement qui gouverne mais les LOBBIES. On le savait mais pas à ce point là. Laisser toute une branche d'une activité se développer avec la création de PME - les seules entreprises (en dessous de 50 salariés) qui créent de l'emploi, alors que l'on sait d'avance que l'on va leur casser les reins quelques mois après, en entraînant des centaines de dépots de bilan, en pleine crise économique avec un chômage qui flambe C'EST CRIMINEL...
Le scénario est clair :
1°) Le chef de l'état affirme à grands coups de pub et de com qu'il va favoriser les ER, le solaire et tout spécialement le photovoltaïque (promesses électorales).
2°) Dans un second temps EDF propose au gouvernement de proposer le rachat de l'électricité issu du photovoltaïque à un certain prix...
3°) La filière se développe tous azimuths.
4°) EDF refait ses comptes... il s'est planté ça lui coûte une réduction de ses marges et de ses profits. Il demande au gouvernement de tout arrêter !
5°) Le gouvernement sous la pression d'EDF très embêté finit par acquiescer et promet de mettre en place un moratoire.
6°) Durant ce temps la filière continue à se développer.
7°) Personne au gouvernement ne veut endosser la responsabilité d'annoncer le moratoire surtout pas Borloo qui soigne sa cote de popularité...
8°) Des mois passent et EDF trépigne il trouve tous les moyens possibles pour bloquer les dossiers en cours en pensant que la décision est imminente mais rien ne se passe.
8°) Une petite jeune vient d'arriver au gouvernement NKM. C'est le bouc-émissaire parfait pour enfin prendre la décision de mécontenter des milliers d'entrepreneurs et surtout aller en sens opposé aux promesses électorales.
9°) Contrainte et contrie, elle annonce le moratoire début décembre 2010. Ouf ! EDF et le gouvernement peuvent souffler, la boucle est bouclée. Tous les industriels du photovoltaïque se sont fait berner, au bord de la ruine et du désespoir. Ce sera à NKM de traiter cette bérézina, le gouvernement s'en lave les mains. Les atermoiements et revirement de la pôvre NKM font peine à voir mais l'honneur est sauf mais pas celui des entrepreneurs au bord du gouffre (dans tous les sens du terme)...

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :