Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economie et Politique_Renseignements

EPR - André Mascardi

Economie et Politique_Renseignements

LE CONSEIL FEDERAL D'EUROPE ECOLOGIE - LES VERTS PASSE UN ACCORD INIQUE

Le verdict est tombé et maintenant on attend les circonscriptions, mais les personnes en place ne veulent rien céder et nous allons avoir PEANUTS car des candidats dissidents vont se présenter partout où il y aura des CIRCOS RESERVEES EELV ! C'est pourtant simple à comprendre.

 

 

 

J'ajouterai :

 

Je suis venu il y a un an à EELV en pensant y trouver l'ouverture, l'affirmation des convictions sans complaisance et une façon de faire de la politique AUTREMENT.

 

Avant, j'ai traîné mes guêtres au centre lorsque j'étais jeune puis à gauche - mais surtout pas au PS - car ce dernier parti qui se prétend de gauche, même si cela ne veut plus rien dire, n'a jamais vraiment défendu les inégalités, l'injustice sociale et n'a rien fait pour résoudre ces principes attachés tout simplement à la dignité de l'individu. De plus, il est devenu libéral (social-libéral) avec DSK et maintenant Hollande. Ses cadres les plus fidèles le fuient pour se rallier à la droite réactionnaire (Kouchner, Besson, Mitterrand, etc.).

 

Et qu'est-ce que je découvre : un parti godillot à la solde du PS, un parti sans âme incapable de se structurer (et quand il essaie de le faire c'est la cacophonie !), de communiquer et d'avoir une stratégie claire et cohérente...

 

EELV est prisonnier de ses cadres fondateurs omniprésents et omnipotents dont les idées figées n'ont pas évoluées au niveau "écologie politique" depuis 1968 (je ne parle pas de DCB), à la merci du premier prédateur venu en l'occurrence le PS !

 

Et que dire d'une secrétaire générale sans envergure ni conscience politique (ni conscience tout court...) alibi des majors historiques du parti incapables de se remettre en question et d'évoluer avec le temps !

 

Je suis consterné de voir qu'un parti comme "LES VERTS" qui a une trentaine d'années (1984), n'a pas su s'organiser d'où la chienlit qui règne en son sein.

 

Ayant figuré à la direction de très grandes entreprises et d'une multinationale (n°1 mondial dans son secteur), je ne peux que constater cette confusion qui règne à tous les niveaux chez EELV en raison d'une direction défaillante, incompétente et inexpérimentée.

 

- Comment peut-on fonctionner comme cela vient de se passer en négociant l'avenir du parti sans l'avis des structures régionales et surtout hors de la présence du chef d'orchestre censé donner le tempo de la campagne présidentielle ?

 

- Comment peut-on négocier sans avoir défini au préalable une stratégie qui prévaudra lors de la discussion avec le PS. Avec des objectifs clairs, précis et surtout cohérents avec la ligne du parti définie au niveau régional puis national ?

 

- Comment peut-on communiquer sans avoir réfléchi au contenu de son message et à sa cohérence par rapport aux communications précédentes, et placer son candidat dans une position telle qu'il devra dire noir après avoir dit blanc ?

 

- Comment peut-on dans un intervalle extrêmement court renier sa parole, ses convictions en essayant de faire croire que les différents langages et messages sont les mêmes ?

 

QUELLE AMATEURISME (ALORS QU'IL Y A TANT DE COMPÉTENCES ET DE SAVOIR-FAIRE CHEZ EELV) ET QUEL MANQUE DE RESPECT POUR LES ADHÉRENTS ET LA CANDIDATE MISE EN FÂCHEUSE POSTURE !

 

Est-ce que le CF a imaginé en négociant - on devrait dire en se rangeant à l'avis du PS - les suites que cela aurait pour les législatives, les conséquences pour les candidats qui comme ÉVA vont être discrédités, ridiculisés, raillés. Lisez la presse, écoutez les médias, discutez avec les citoyens Mesdames et Messieurs du CF pour mesurer l'impact de vos déclarations et de vos comportements contradictoires et antinomiques...

 

- Quelle va être l'argumentation des candidats EELV face aux électeurs ? QUE NENNI.

 

- Concerné en tant que candidat, dois-je être hypocrite au point de renier les convictions qui m'ont toujours animé et que je défends depuis le début ?

 

Non seulement je vais devoir justifier notre revirement, l'expliquer mais en plus il va falloir que je défende nos valeurs, notre programme (?) et nos choix...

 

Je renonce a être candidat car c'est au-dessus de mes forces. Je ne peux pas renier mes idées, mes valeurs et aller contre mes convictions en trichant dans le discours que je "distillerai" aux citoyens. Sinon, je ferai de la politique comme les autres, comme le PS, l'UMP et les autres...

 

Je reste pour le moment dans mon groupe local pour voir comment va évoluer notre campagne.

 

J'ai la chance d'appartenir à un groupe exemplaire qui correspond à ce que j'attendais d'Europe Écologie - Les Verts. Malheureusement, ce n'est qu'un groupe local qui n'a pas pignon sur rue comme le CF.

 

Éva s'est tellement investi dans cette campagne, elle y a mis tout son cœur. J'espère qu'elle ne sera pas suppliciée et brûlé comme Jeanne d'Arc sur l'autel de la chambre des députés.

 

Si j'avais quelque crédit chez EELV je demanderai la démission du staff et de son manager, c'est ce qui se passe lorsqu'une entreprise bat de l'aile... et non pas le départ de ses collaborateurs et employés (adhérents).

 

 

Je reviendrai le jour où le parti décidera de faire cavalier seul et se déliera de l'accord passé avec le PS, un contrat électoral qui ne sert à rien car les sociaux-démocrates ou chrétiens-démocrates à la française ne prêtent jamais serment avant de passer un accord sachant qu'ils le renieront comme judas le fit en son temps.

 

LE CONSEIL FEDERAL ET SA SECRETAIRE SONT DES ADEPTES DE "FAITES CE QUE JE DIS NE FAITES PAS CE QUE JE FAIS"

 

-. Il y a une procédure d'investiture des candidats qui débutera le 2 décembre or le CF annonce déjà le parachutage de Cécile Duflot à Paris sans respecter les règles mises en place. Il est difficilement compréhensible et acceptable que la secrétaire nationale puisse décider (seule ou avec le CF) d’être candidate la où elle le désire. Par ailleurs, ce sera la première fois qu'une secrétaire nationale cumulera trois mandats dans le temps.

 

- Comment se fait-il que le conseil fédéral ait censuré une motion sur la transparence financière. C'est la première fois qu'une telle chose se produit depuis le début de l’existence du CF. Cela ne s'était jamais passé non plus du temps du CNIR.

 

- Les conseillers fédéraux ont appris hier que Laure Chatelier, vice-présidente sans doute bien indemnisée du conseil régional d'Ile de France, est depuis peu rémunérée comme assistante parlementaire de Jean-Vincent Placé. On peut se demander d'une part s'il ne s'agit pas d'un emploi fictif et d'autre part où est l'adéquation entre ce genre de pratique et nos beaux discours sur le partage du travail et des revenus.

 

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :