Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economie et Politique_Renseignements

EPR - André Mascardi

Economie et Politique_Renseignements

FOOTBALL AMATEUR CONTRE PRO, LA FFF DANS LE COLLIMATEUR !

FOOTBALL AMATEUR CONTRE PRO, LA FFF DANS LE COLLIMATEUR !

LE FOOTBALL "AMATEUR" FRANCAIS AUX OUBLIETTES !

Il n'y en a que pour le football pro en France et dans le monde. C'est la poule aux œufs d'or !

A qui vont les milliards du football international, certainement pas aux amateurs ?

Qui dirige le football mondial - où l'on trouve un certain nombre de corrompus tout en haut de la pyramide -, on se le demande ?

A un moment où plusieurs personnes de la FIFA (Fédération international de Football Association) sont poursuivies par la justice suisse et américaine...

Et, en France, qui profite des centaines de millions que brasse le football pro ?

Car, il ne reste plus que des clopinettes pour le monde amateur.

LA COUR DES COMPTES s'en prend directement à la plus haute instance du foot, la FFF (Fédération Française de Football).

Sur laquelle de plus en plus de soupçons pèsent - ainsi que sur ses dirigeants -, mais cela n'est pas nouveau puisque les pratiques de la FFF sont dénoncés depuis des années ! Par des pratiquants, dirigeants, élus et aussi par l'AFFA - Association Française du Football Amateur -, le foot d'en-bas !

La cour des comptes accuse la Fédération, mais aussi les Ligues et Districts,  de profiter de largesses du pouvoir jacobin du football, et d'un manque de transparence. Autant de gaspillages, de dizaines de millions d'euros qui profitent à certains... mais pas au football amateur - j'entends les clubs amateurs -, auxquels s'ajouteraient de possibles abus de biens sociaux...

C'EST GRAVE, TRES GRAVE !

Mais jusqu'à maintenant, aucun gouvernement, de droite comme de gauche, aucun ministre des sports (à part peut-être Marie-Georges Buffet), n'a levé le moindre petit doigt pour remettre de l'ordre dans le sport en général (de nombreuses fédérations ont été juste épinglées), car ça ne concerne pas que le football... C'est un problème de gouvernance !

La FFF balaie d'un revers de main ces accusations ! Dont l'un des griefs concerne les récompenses octroyées aux dirigeants et personnels bénévoles des instances nationales, régionales et départementales...

A ce propos, on peut considérer qu'il y a deux poids et deux mesures entre ces bénévoles "officiels" qui bénéficient d'avantages en nature (voir l'extrait du rapport de la cour des comptes) et ceux des clubs, qui sont près plus de 2 millions. C'est de la discrimination, pour ne pas dire du favoritisme et du clientélisme (car ce sont ces mêmes dirigeants des instances qui votent aux AG électives de la FFF), vis à vis des bénévoles des clubs.

Ceux qui sont parfois stigmatisés et sanctionnés administrativement et financièrement pour leur comportement quel que peu excessif (vu leur enthousiasme), qui payent leur licence de dirigeant - à l'exception de ceux d'Ile-de-France presque exclusivement -, ne bénéficient d'aucune indemnité de déplacement, covoiturent tous les week-end, à leurs risques et périls, des jeunes et moins jeunes. Eux n'ont le droit à rien, à part des médailles...

Pourquoi donc faire une différence entre ces deux catégories de bénévoles, ceux privilégiés de la FFF, des Ligues et districts d'un côté et ceux "défavorisés" des clubs ? Inadmissible lorsqu'on lit le rapport de la cour des comptes !

Le football amateur - celui des petits clubs, y compris jusqu'au National (3ème division) - où seuls quelques-uns sont PRO -, reçoit la portion congrue. Quand il n'est pas en plus pénalisé et lourdement taxé (licences, inscriptions aux compétitions et surtout sanctions financières qui représente le poste de charges le plus important dans le budget d'un club) !

Ci-joint en en-tête, un exemple de cette discrimination au niveau de la coupe de France entre petits et grands...

_______________________________________________________________________________________

Mais, que dit la cour des comptes ?

Une gouvernance interne lourde, coûteuse et peu contrôlée avec pour exemple l’Airbus affrété par la FFF pour permettre aux présidents de districts et de ligues d’assister au quart de finale de l’équipe de France lors de la coupe du monde au Brésil (environ 130 invités), pour un montant de l’opération de 1 Million €, soit 7.700 € par invité …/…
La faiblesse de la démocratie fédérale permet des facilités de gestion, à la limite de l’usage abusif des biens sociaux, en matière d’utilisation de cartes de crédit pour les dirigeants, de prise en charge de frais de déplacements, d’octroi de logements de fonction, de traçabilité insuffisante des ventes et d’affectations collectives de billets...
(L'AFFA)

MAIS à quoi servent les milliards du Qatar ? Pas au foot des jeunes, pas au foot amateur ! A perdre des matches de champions League, AVEC UNE FORTE POSSIBILITE D'ELIMINATION DU PSG EN 1/8e FINALE contre le REAL MADRID ("El Madrid"), ce que peu de Français souhaite, sauf pour démontrer que l'argent ne fait pas tout.

La honte

 

FOOTBALL AMATEUR CONTRE PRO, LA FFF DANS LE COLLIMATEUR !
FOOTBALL AMATEUR CONTRE PRO, LA FFF DANS LE COLLIMATEUR !
FOOTBALL AMATEUR CONTRE PRO, LA FFF DANS LE COLLIMATEUR !