Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economie et Politique_Renseignements

EPR - André Mascardi

Economie et Politique_Renseignements

LES TRIBULATIONS DE LA FAMILLE FILLON EN TERRE REPUBLICAINE

Mes commentaires sur la saga Fillon, commence sur Facebook, à partir du 2 février 2017 à 11H04 :

- VOUS AVEZ DIT : FILLON MYTHO ?

voir article ci-dessous

Et la cerise sur le gâteau c'est pour ce soir dans ENVOYE SPECIAL de France 2, où Pénélope Fillon reconnait (en 2007), n'avoir jamais travaillé comme assistante-parlementaire !!!!

 

 

suite des commentaires sur FB le 2 février à 11H19 :

- "JE N'AI JAMAIS ETE SON ASSISTANTE, OU QUOI QUE CE SOIT DE CE GENRE-LA" (révélations dans Envoyé spécial sur France 2)

voir article ci-dessous

 

suite des commentaires sur FB le 2 février à 16H23 :

- Encore et encore de nouvelles révélations, consultant dans sa société (conflit d'intérêt), Senior Advisor dans une autre (conflit d'intérêt)... et rien de déclaré !
FILLON CA SUFFIT, DEHORS DU PARTI, DEHORS DE LA POLITIQUE... la mise en examen ne peut être que proche avec tant de dérives et d'infractions graves !

voir article ci-dessous

suite des commentaires sur FB le 5 février à 18H34 :

suite des commentaires sur FB le 6 février à 11H50 :

- PAR CONTRE, LUI... IL RISQUE GROS, ALORS QUE D'AUTRES PLUS CONNUS ET "INTOUCHABLES" - suivez mon regard -, FONT PIRE DANS LA PRISE ILLEGALE D'INTERÊTS ET AUTRES INFRACTIONS "LEGALES" MAIS IMMORALES, ET SONT AU-DESSUS DES LOIS !
2 poids 2 mesures

CE JEUNE EST COUPABLE CERTES, PEUT-ÊTRE, MAIS LUI N'A PAS DETOURNE D'ARGENT PUBLIC !!!

voir article ci-dessous

Et pendant que ce jeune Maire subit les foudres de la justice, mes commentaires ce même jour à 11H51 :

- N'OUBLIONS PAS QUE : "François Fillon est épinglé pour la phrase prononcée dans son discours de Paris (voir ci-dessous), où il affirme ne détenir qu'un seul compte. Chose impossible, puisque le réglement de l'Assemblée impose au députés d'en avoir au moins deux, pour différencier les dépenses personnelles de celles liées aux activités parlementaires. L'équipe du candidat affirme à Libération que celui-ci a voulu dire qu'il n'avait «qu'une seule banque, mais plusieurs comptes».
• Mediapart affirme qu'une collaboratrice de François Fillon a été salariée par Marc Ladreit de Lacharrière, ce proche de François Fillon, propriétaire de La Revue des deux mondes, qui employait également la femme du candidat de la droite. Cette responsable de la campagne numérique de François Fillon est embauchée pour réaliser des missions à la Fondation Culture et Diversité. Selon le journal en ligne, elle n'aurait, comme Penelope, laissé aucune trace de son travail. Patrick Stefanini, directeur de campagne de Fillon, affirme qu'elle était embauchée à mi-temps pour le candidat, à mi-temps pour la fondation"

la suite de mes commentaires sur FB le 6 février à 23H :

suite des commentaires sur FB le 7 février à 00H18 :

- "Non M. ! Les propos d'Envoyé Spécial n'ont pas été sortis de leur contexte. Le reportage ne m'a pas choqué. SVP. Cessez de m'attribuer ces propos faux", a-t-elle tweeté lundi soir.
Elle avait déjà démenti dimanche sur Twitter avoir critiqué "Envoyé Spécial", contrairement à ce qu'a affirmé Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, sur BFMTV.

 

 

 

voir articles ci-dessous

 

Confirmation des propos précédents à 00H22 :

- "La journaliste britannique qui a réalisé l'interview de Pénélope Fillon en 2007 a précisé à l'AFP lui avoir écrit dans un mail il y a quelques jours qu'elle était "désolée" des problèmes causés par cette interview mais pas qu'elle était "choquée", comme l'a affirmé lundi François Fillon.
Des propos "pas sortis de leur contexte". "Non M. #Fillon ! Les propos d'Envoyé Spécial n'ont pas été sortis de leur contexte. Le reportage ne m'a pas choqué. SVP. Cessez de m'attribuer ces propos faux.", a-t-elle tweeté lundi soir."

Voir article ci-dessous

Commentaire sur FB, le 7 février à 10H33 : Fillon s'emmêle dans ses bobards

- Les détails de cette polémique portant sur l'interview de Pénélope Fillon, sur laquelle l'ex-Premier ministre renchérit en instrumentalisant malhonnêtement et maladroitement les mails de la journaliste anglaise Kim Willsher...