Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economie et Politique_Renseignements

EPR - André Mascardi

Economie et Politique_Renseignements

Des primaires à gauche pour choisir le 5e ou 6e candidat de l'élection présidentielle 2017

VOTER POUR LA PRIMAIRE "DE LA GAUCHE", PLUTÔT DU PS, MAINTENANT RENOMMEE "Primaires citoyennes de la gauche et des écologistes",

CA NE SERT A RIEN, MAIS VRAIMENT A RIEN !

POURQUOI ?

Parce qu'il n'y a pas le moindre soupçon de démocratie dans tout cela :
- 5 candidats qui ont fait partie du même gouvernement désignés et instrumentalisés par François Hollande,
- 2 candidats qui ne représentent qu'eux-mêmes, des Verts ou ex-verts avec un peu de rouge, et une Sylvia Pinel radicale (un parti à la traîne du PS, blanc d'un côté, rouge de l'autre mais toujours insignifiant et équivoque),
- Des candidats recalés suite au bon vouloir et au pouvoir de la rue Solférino !
- 2 poids lourds de la gauche exclus : Macron jeune éphèbe du social-libéralisme, et JL Mélenchon et sa FRANCE INSOUMISE, qui à eux 2 représentent les 2/3 des voix de gauche au minimum...

EN DEFINITIVE, C'EST UNE GRANDE MASCARADE, QUI VA PLUTÔT DECREDIBILISER LA GAUCHE QUE LA CONFORTER !

DONC, NE PERDEZ PAS VOTRE TEMPS POUR CHOISIR LE 5e VOIRE LE 6e CANDIDAT DU 1er TOUR DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE !!!

D'autant plus, qu'ils sont autant "sujets à caution", discutables les uns comme les autres, si on en juge par leur parcours, leur comportement ou leur égo surdimensionné :

- Les candidats PS sont tous pro-nucléaires sauf HAMON !
Yannick Jadot, interrogé par Le Talk- « Le Figaro », avait jugé que M. Hamon était « le plus écolo-compatible » des quatre grands candidats à la primaire des 22 et 29 janvier. « Les autres [Manuel Valls, Vincent Peillon et Arnaud Montebourg] sont d’accord sur le nucléaire, le diesel, Notre-Dame-des-Landes, donc ils sont quand même terriblement dans le vieux monde, ce monde qui veut plutôt défendre et financer l’économie du passé, plutôt que d’investir dans le nouveau monde », avait déclaré le candidat écologiste.
MAIS...

- Hamon n'est pas pour autant si clean que cela, avec un passé d'apparatchik, de politicien politicard (avec Montebourg au NPS, puis contre avec Hollande et ensuite avec Emmanuelli...) !
On verrait plutôt en lui un "grand stratège" de la politique...

- Manuel Valls n'hésite pas à faire des coudes pour éjecter cette pauvre Sylvia Pinel et ainsi obtenir "une place plus centrale sur la photo de famille", écrivent nos confrères. "On est bien d'accord qu'il vient de lui piquer la place hein ?", s'insurge une dame au premier rang. Pas classe !

Et on pourrait multiplier les exemples de comportement - j'exclue de parler des programmes qui ne sont que réchauffé ou relèvent de chimères -, qui sont indignes de candidats à la future élection présidentielle, qui n'ont qu'un seul but LE POUVOIR à n'importe quel prix et qui s'en foutent... des citoyens et du peuple