Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economie et Politique_Renseignements

EPR - André Mascardi

Economie et Politique_Renseignements

« LA THEORIE FALLACIEUSE » DU COMPLOT

Un moyen de dénigrer puis d’éradiquer les opposants

Ou comment les puissants de ce monde et leur pensée unique -, musèlent puis éliminent toute opposition à leurs incommensurables pouvoirs politiques, économiques et financiers !

Notre société et notre civilisation n’ont plus qu’un mot à la bouche celui de « complot », véhiculé et amplifié en toutes circonstances par les médias du monde entier, et décliné sous d’autres noms, adjectifs ou verbes...

Mais que signifie exactement ce terme :

- Projet secret élaboré par plusieurs personnes contre une autre ou une institution (Linternaute)

- Atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, résolution concertée de commettre un attentat et matérialisée par un ou plusieurs actes et par extension projet plus ou moins répréhensible (Larousse)

A longueur de temps, à l’occasion du moindre évènement, fait divers, ce mot fleurit -, en cette période de réchauffement climatique -, et se conjugue en complotiste (partisan d’une théorie du complot), conspirationniste qui donnent les néologismes complotisme ou conspirationnisme. On trouve aussi les synonymes suivants parmi les plus utilisés, les plus répréhensibles, condamnables pour dénoncer ses adversaires : attentat, alliance, cabale, conjuration, conspiration, coup monté ou coup d’Etat, ligue, machination, menée (subversive) ou sédition (d'instigation à l'émeute, à la révolte)…

Quelle aubaine pour faire table rase de tout ce qui n’est pas politiquement correct, n’appartient pas à la pensée unique - transmise depuis des dizaines d’années voir des siècles par des oracles éclairés dont l’aura n’a pas fini de briller -, tout ce qui dérange ou qui embarrasse…

Quelle opportunité de faire taire les voix discordantes et toutes les oppositions aux différents pouvoirs en place !

Pendant ce temps, l’oligarchie financière – qui instrumentalise et manipule la majorité des politiques, économistes et les médias (de droite ou de gauche) – peut développer sa doctrine et ses théories apocalyptiques, en divulguant des contrevérités empoisonnées et SURTOUT OURDIR tranquillement, sans être inquiétée, de véritables complots parmi les plus sordides, pour déstabiliser un pays ou un peuple !

Comme ce fut le cas de Goldman Sachs qui dissimula les dettes de la Grèce pour qu’elle puisse entrer dans la zone euro (au sein de l’Eurogroup qui n’a aucune existence légale soi dit en passant). Pour ensuite – après que le pot aux roses eût été découvert (par son entremise ?) -, spéculer à la baisse contre cette même dette grecque (obligations) en jouant parallèlement sur la hausse des taux d’intérêts…

LA THEORIE DU COMPLOT

Une stratégie aisée et facile pour les nuls -, pour contredire tous ceux qui pensent autrement et ridiculiser leur théories, allant jusqu’à les agonir ou les rabaisser honteusement quand ce ne sont pas des insultes, ou pire des injures touchant à leur personne ou à leur honneur, dans la presse, sur les radios ou sur les plateaux de télévision.

Tout intervenant qui invoque dans les médias une manipulation, et que la vérité est tronquée en donnant une version de faits différente de celle officielle (ou "communément" admise par les pouvoirs et contre-pouvoirs) est considéré comme participant à un "complot" (qualificatif décrété unilatéralement par les pouvoirs). Encore faut-il qu’il ait accès aux supports de presse, radios ou TV ? Ce dernier est "moqué" et pire, jeté en pâture à la vindicte populaire de l’audimat. Ses dires et ses arguments sont balayés par la main invisible des médias assujettis à l’Etat et aux forces toutes puissantes politiques, économiques et financières de la planète…

Nos gouvernants, dirigeants – bien-pensants -, ont trouvé cette théorie comme un moyen idéal de supprimer toute critique et toute contestation de leurs actes, initiatives, prérogatives malheureuses voire dangereuses pour s’exonérer de toute responsabilité et refuser toute enquête, au cas où ils seraient mis en cause ou soupçonnés.

Pour ne pas donner suite à la contestation des faits par ces complotistes et se dédouaner face aux citoyens, tous les moyens sont bons pour les salir, ou bien ils invoquent systématiquement les décisions de police (affaires classées...) ou de justice (non-lieux...), le secret défense, le secret d’Etat !

Rappelez-vous les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis où personne n’avait le droit de s’exprimer contre la thèse officielle sous peine d’être vilipendé par les journalistes, et plus proche de nous le dénigrement des partisans de la possible destruction du vol MH370 de la Malaysia Airlines – disparu le 8 mars 2014 -, par l’aviation américaine à Diego Garcia... On pourrait aussi revenir sur la mort du ministre Robert Boulin le 30 octobre 1979, pour laquelle une nouvelle instruction est en cours…

On pourrait citer beaucoup d’autres cas enterrés, où les faits ont été dénaturés car le mot complot mettait fin à toute polémique et recherche : la mort de John Fitzgerald Kennedy, Lady Diana, les cas d’Ovni (depuis fin janvier 2016, l’armée américaine à déclassifié le dossier).

Les mots de complots sont agités - par les autorités de nos pays -, comme autant d'épouvantails pour mieux dissimuler la vérité qui pourrait nuire à l'intégrité et à la probité de leurs dirigeants et à leur avenir !

Toute contestation de la vérité officielle et unique est souvent qualifiée de machination et de conspiration, par tous ceux qui sont mis en cause...

Même si parfois des complots existent bien et ont entraîné des milliers ou des millions de morts, pour lesquels les responsables devraient être traduits devant la justice pénale internationale...