Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economie et Politique_Renseignements

EPR - André Mascardi

Economie et Politique_Renseignements

LE GOUVERNEMENT HOLLANDE-VALLS VA RUINER LES FRANÇAIS...

LES MILLIARDS D'EUROS QUE LES CONTRIBUABLES FRANCAIS VONT DEVOIR PAYER OU LA SAGA :

"LES ERREURS DU DUO HOLLANDE-VALLS DANS LA GESTION DE L'ENTREPRISE FRANCE..."

Premiers épisodes du feuilleton

- L'EPR de Flamanville (réacteur nucléaire 3e génération) va coûter par année de retard entre 500 millions et 1 milliard d'euros. A ce jour, avec un démarrage prévu en 2018 dans le meilleur des cas (voir celui d'Olkiluoto en Finlande qui n'a toujours pas démarré), et 6 ans de retard, cela coûterait : 3 à 6 milliards d'euros à nos (con)citoyens. A cela, ajoutons les 2,6 milliards d'euros d'indemnités de retard que TVO (opérateur finlandais d'électricité) réclame à AREVA (dont l'Etat français contrôle directement ou indirectement 86,52 % du capital), au titre de la construction de l'EPR d'Olkiluoto. Des indemnités qui seront payées partiellement par EDF (dont le capital est détenu à 84,5 % par l'Etat), et donc par l'Etat français (1).

- Le « contrat du siècle », pour Dassault, est en passe de se transformer en un demi-échec, voire en bérézina et en cauchemar pour les contribuables français. Après l’annonce faite à Paris, vendredi 10 avril 2015, par le premier ministre indien, Narendra Modi d’acquérir 36 Rafale (au lieu des 126 initialement prévus). Puis, courant mai 2015, l'Inde - qui avait acheté mi-avril 36 Rafale clé en main alors que le pays était censé être en négociations exclusives avec Dassault pour l'achat de 126 Rafale (dont 108 devaient être construits en Inde) -, déclare qu'il n'ira pas au-delà de 36 appareils selon le ministre indien de la Défense Manohar Parrikar... Mais on parle depuis quelques semaines de l'annulation définitive de cette commande (2) ! En effet, dès le 13 avril, New Delhi avait annoncé, que l’appel d’offres portant sur l’acquisition de 126 avions de combat était enterré... Tous les frais engagés dans les transactions avec l'Inde (réceptions, voyages, frais divers de missions, etc.), y compris les commissions et "rétro-commissions" (illégal mais fréquent) vont peser dans la balance des dépenses inutiles du budget de l'Etat français pour plusieurs millions d'euros... Avec de graves conséquences sur l'emploi !

- Le coût du refus de vente (et ses effets) des portes-hélicoptères Mistral à la Russie, pourrait coûter 2 milliards d'euros à la France d'après Le Canard enchaîné (3). Un chiffre très supérieur à celui avancé par le gouvernement français, et loin du 1,2 milliard qu'aurait dû rapporter cette vente et "que Jean-Yves le Drian avait promis de ne pas dépasser". Ce chiffre n'inclut une perte sur la vente future des 2 vedettes (voir en fin de paragraphe), mais l'indemnisation de la Russie pour préjudice causé suite au refus de vente, mais aussi les frais de gardiennage, la maintenance et le démontage du matériel russe, et autres frais annexes (4).

Ce qui est tragi-comique, c'est qu'on évoque la vente des 2 bâtiments à la Chine (pro-russe) pour 700 millions d'euros - soit une perte potentielle de plus de 500 millions d'euros -, laquelle s'empresserait de les revendre à ce prix à la Russie qui ferait ainsi une excellente affaire (4) !

- Le coût des portiques écotaxe à démonter, auquel s'ajoute l'indemnisation d'ECOMOUV, prestataire chargé notamment de la collecte et la gestion de la taxe poids lourds , sans compter le manque à gagner au niveau des recettes prévues - soit un total compris entre 1,2 et 1,5 milliards d'euros...

- On pourrait y ajouter bien d'autres projets non rentables, inutiles et/ou abandonnés pour des dizaines, centaines de millions d'euros ou plus, IMPRESSIONNANT(5) !

Un cauchemar qui pourrait se transformer en catastrophe budgétaire pour l'Etat (qui provisionne ces sommes dilapidées pour mieux reporter ces gouffres financiers sur les générations futures !)

LA SUITE AU PROCHAIN EPISODE…

(1) "EDF va prendre "de 51% à 75%" d'Areva NP, courant 2016". Areva, qui n'en finit plus d'afficher des pertes, a chiffré jeudi ses besoins de financement à environ 7 milliards d'euros d'ici 2017. L'Etat, actionnaire majoritaire des deux groupes, a fait savoir qu'il recapitaliserait "à la hauteur nécessaire".

(2) « le changement de majorité en Inde, au profit des nationalistes hindous, avait renforcé la détermination du gouvernement indien à se rapprocher de la Russie. Il avait annoncé au président russe vouloir maintenir la Russie comme “premier partenaire en matière de défense” …/… Suite au refus de la France de livrer le Mistral à la Russie, l’Inde a craint de se retrouver face à une pression des USA sur la France pour ralentir de telles livraisons ou de n’en faire que de moindre qualité, en cas d’opposition géopolitique… Or la non livraison par le gouvernement français des deux navires de commandement de classe “Mistral” à la Russie a été interprétée comme une menace directe par l’Inde si d’aventure elle équipait son aviation de matériel français …/… La presse d’état française occulte depuis lors deux informations essentielles sur ce dossier. Premièrement, elle a systématiquement fait l’impasse sur les négociations très avancées de l’Inde avec la Russie pour doter l’aviation indienne de chasseurs russes. Avant même l’annonce formelle, en avril, de la “renégociation” de la commande des 126 Rafale, un contrat global était négocié avec la Russie pour 127 avions de combat de “cinquième génération”, pour un coût global de 30 milliards de dollars… Le gouvernement indien est donc entré rapidement en négociation avec la Russie afin d’acquérir l’avion de 5ème génération russe qui devrait sortir des usines en 2016. Le contrat viserait à doter l’Inde de 127 chasseurs dont on sait que l’industrie russe produit parmi les meilleurs du monde …/… C’est le journal indien de langue anglaise The Hindu qui nous apprend que le contrat devrait être finalisé en novembre prochain, lors d’une rencontre entre Vladimir Poutine et Narendra Modi… Dans un communiqué publié en fin de semaine dernière, le ministère de la Défense indien a annoncé que l’appel d’offre (Request for proposal-RFP) portant sur la vente de 126 avions de combat “a été annulé”. (extrait de Médiapart, 05 août 2015, par Guillermo Saavedra).

(3) http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150812.OBS4046/mistral-pourquoi-l-annulation-de-la-vente-pourrait-couter-tres-cher.html

(4) http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/exclusif-non-livraison-mistral-coutera-5-millions-mois-a-france-21286

(5) http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/la-rupture-de-la-vente-des-mistral-pourrait-couter-2-milliards-d-euros-a-la-france-497934.html

(5) http://www.reporterre.net/Dossier-GPII-Grands-projets