Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economie et Politique_Renseignements

EPR - André Mascardi

Economie et Politique_Renseignements

EN FINIR AVEC LE NUCLEAIRE...

0 % d'électricité d'origine nucléaire, c'est réalisable !

Mais FAUDRAIT-IL encore que nous ne prenions pas de retard en termes d'investissements dans les EnR, et qu'il soient à la hauteur de l'ambition affichée par Ségolène Royale et le gouvernement. Par ailleurs, là ou le bât blesse, FAUDRAIT-IL encore que les aides accordées aux TPE et PME qui investissent dans ce secteur et celles à destination des particuliers soient conséquentes, 10 fois plus importantes que la part congrue - une obole - distribuée avec parcimonie... En se défaussant sur les collectivités territoriales ou locales !.

Dans tous les calculs sur le nucléaire, la communication fonctionne à plein pour en minimiser les coûts et en maximiser les avantages. Car les dirigeants, les ingénieurs, les techniciens et les pro-nucléaires en général font abstraction inconsciemment (?) ou volontairement - à la botte du lobby du nucléaire -, de la notion de rentabilité (du moins leurs calculs sont-ils fallacieux), faute d'introduire tous les paramètres, tous les éléments qui permettraient une comparaison non biaisée (pour ne pas dire truquée avec des données incomplètes) et réaliste avec les autres sources d'électricité et d'énergie...

La part du nucléaire dans l'électricité mondiale ne représente qu'à peine 10 % contre 75 % en France, et au niveau de l'énergie toute entière, la part de la consommation d'électricité nucléaire représente moins de 2 % !

Si on faisait un ratio entre les dépenses d'investissements - y compris le coût du démantèlement des centrales et le traitement des déchets (sans oublier les provisions à faire, mais qu'on ne fait pas, d'un point de vue comptable en cas d'accident nucléaire soit des centaines de milliards de dollars), les dépenses de production et de distribution -, et les revenus générés par l'électricité nucléaire comparé aux autres types de production d'électricité, et plus largement autres énergies, nous découvririons que non seulement l'électricité nucléaire coûte très cher MAIS QUE SURTOUT EN TERME DE RISQUE POUR LES HUMAINS ET LA PLANETE C'EST INCOMMENSURABLE... car si on est logique, il faudrait que l'industrie nucléaire s'assure à la hauteur de ces risques (en prenant comme références Tchernobyl et Fukushima) - et non pas uniquement pour des incidents mineurs (mécaniques, technologiques ou informatiques), en faisant abstraction des accidents majeurs -, et alors la somme serait tellement énorme qu'aucune compagnie d'Assurance accepterait le risque de couvrir des dommages et des dommages-intérêts si nous assistions à d'autres catastrophes genre Tchernobyl ou Fukushima (on aurait du avoir une catastrophe tous les 40 ou 50 ans dans le scénario le plus pessimiste), voire pires de destruction "massive" des êtres humains et de l'environnement...

Risquer de faire "Péter la planète toute entière" pour produire seulement 2 % d'énergie, alors que le soleil nous envoie au minimum CHAQUE JOUR l'équivalent de la consommation énergétique ANNUELLE des 7,5 milliards d'habitants de la terre...

C'est très grave, inconscient et inconséquent pour les générations futures !