Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Economics and Politics Research

André Mascardi - EPR

Economics and Politics Research

Comment peut-on voter, même à droite, pour François Fillon et accepter d’avoir un Président de la république MIS EN EXAMEN ?

com

Comment les Français peuvent-ils voter pour un homme mis en examen à divers titres, qui deviendrait Président de la république. CE QUI SERAIT IMPENSABLE ET IMPOSSIBLE dans tous les grands pays européens (surtout Nordiques) et mondiaux ?

Comment des électeurs de notre pays peuvent-ils faire confiance à quelqu’un qui a trompé à de multiples reprises les citoyens de la 5ème puissance mondiale ?

Comment, surtout, nos compatriotes peuvent-ils voter pour un ex-Premier ministre qui durant tout un quinquennat (2007-2012) a menti aux Français dans tous les domaines (politique, économique, environnemental, éducatif, etc.)

En faisant des promesses qui n’ont jamais été tenues surtout sur le plan de la croissance économique et de l’emploi, et qui a le plus mauvais bilan des Premiers ministres de la 5ème république ?

  • CROISSANCE ECONOMIQUE : moins de 1 % par an (2.3 % en 2007 et 0 % en 2012, source Eurostat), avec chaque année des révisions à la baisse du gouvernement FILLON…
  • ENDETTEMENT : + 597 milliards d’euros (1 221,1 milliards en 2007 et 1 818,1 milliards en 2012. Dette de la France au sens de Maastricht, source INSEE 2012). François FILLON avait pourtant déclaré la France en faillite en 2007, puis en 2011 !
  • DEFICIT BUDGETAIRE : + 2.1 % ou + 47.9 milliards d’euros (2.7 % du PIB soit 50,3 milliards en 2007 et 4.8 % soit 98.2 milliards en 2012), alors que François FILLON, Premier ministre prévoyait 4.5 % !
  • CHOMAGE : + 800.000 chômeurs (2.1 millions en 2007 et 2.9 millions en 2012). Le taux en % du PIB est passé lui de 8,3 % en 2007 à 10,2 % en 2012). Ce taux est en mars 2017 de 9.7 % pour 3.46 millions chômeurs…

Durant le quinquennat ‘Fillon’, si on prend les catégories A, B et C (plus de 78H de travail dans le mois) et non plus la seule catégorie A, le nombre de chômeurs a progressé de 1.1 millions de chômeurs (3.2 millions en 2007 contre 4.3 millions en 2012).

  • DEFICIT DE LA BALANCE COMMERCIALE : + 29.5 milliards d’euros (En 2007 : − 51,988 milliards et en 2012 = − 81,447 milliards)

On pourrait y ajouter sur le plan fiscal (voir le lien sur Médiapart pour plus de détails) :

  • Entre 2007 et 2012 les recettes fiscales ont baissé de 196 milliards d’euros, soit 5 années de pertes de recettes.

Etc. etc.

Monsieur François FILLON ne peut pas invoquer la crise des subprimes - lui et Nicolas Sarkozy voulaient importer ce judicieux montage financier en France suite à une visite à George Bush aux Etats-Unis, fin 2006 -, ni celle économique, financière et bancaire qui s’ensuivit en 2008, car si on regarde les résultats de l’Allemagne, modèle de référence de l’ex-Premier ministre, ils sont tous largement supérieurs dans ces secteurs à ceux de la France.

ALORS, POURQUOI NE S’EST-IL PAS INSPIRE DE CE MODELE IDYLLIQUE DURANT LES 5 ANNEES OU IL ETAIT AU POUVOIR, CHEF DU GOUVERNEMENT DE LA FRANCE ???

Print
Repost

Commenter cet article