Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economics and Politics Research

André Locussol-Mascardi - EPR

Economics and Politics Research

EMMANUEL MACRON : MYTHO ET/OU MEGALO ? EMMANUEL CONTRE EL MANUEL

com

Ce jeune "éphèbe" est très difficile à cerner...

Côté pile, c'est un jeune homme bien sous tous rapports - sorti de l’ENA, l’année où il n’y a pas eu de classement ! -, fidèle ministre de Manuel Valls et du président François Hollande… au service de l’Etat ! Côté face, c’est un trublion au comportement ambigu, dissimulateur et mythomane. Une sorte d’agent double qui travaillerait à la fois pour la gauche – pardon le PS -, et la droite.

Difficile à cerner, un tel ministre est dangereux car il est envahi par l’ambition - sans en avoir ni les moyens ni la capacité. C’est ainsi que l’on pourrait résumer ses déclarations et orientations : « tout et son contraire » ! En effet, un jour il dit blanc et l’autre noir quand ce n’est pas gris.

A commencer par son image qu’il soigne avec son épouse, en paraissant à la UNE de Paris-Match, tout en expliquant qu’il n’avait pas été consulté, ce que nie le journaliste.

On pourrait dire la même chose à propos de l’âge de son épouse, quand il triche avec les médias – aurait-il un complexe sur ce sujet ? -, en faisant croire que celle-ci a à peine 20 ans de plus que lui, alors que plusieurs magazines ou sites Web prétendent que Brigitte Marie-Claude Trogneux serait née le 13 avril 1953 à Amiens ! Fermez le ban…

Ce qui est grave et inacceptable en tant qu’homme politique, ce sont ses positions exprimées à titre personnel - en tant que citoyen -, qui vont systématiquement à l’encontre de celles prises en tant que ministre de l’économie, au risque de décrédibiliser le gouvernement et son propre camp…

Les postures contradictoires voire mensongères se multiplient lorsque le contribuable Macron dissimule au fisc – pour ne pas être soumis à l’impôt sur la fortune -, son véritable patrimoine en le minimisant au moment de sa prise de fonction de ministre (comme la loi l’exige dorénavant).

Puis, suite à un redressement de la direction des impôts qui affirme le contraire, il sous-entend que c’est une cabale politicienne, alors que ledit service est sous l’autorité de son ami et collègue Michel Sapin (ministre des finances) ! Où va-t-on ?

Dans le différend qui oppose AREVA/EDF à l’électricien finlandais TVO – à propos du retard et des malfaçons de l’EPR d’Olkiluoto -, il s’était engagé fin 2015, à intervenir directement et personnellement si on ne trouvait sous un mois une solution. Et maintenant fin mai 2016, changement de cap, Emmanuel Macron est aux abonnés absents, on parle de plan B, et on laisse pourrir le conflit.

Ce qui se terminera comme je l’avais subodoré dans un de mes articles précédents et lors de discussions en novembre 2015, avec Greenpeace et Les Verts Finlandais, par la création par EDF d’une société de defeasance où l’opérateur français mettra toutes ses dettes transformées en junk bonds (obligations pourries), avec un risque possible de faillite (dépôt de bilan) !

Emmanuel Macron se prend-il pour Zorro ou Lucky Luke « the poor lonesome cowboy » ?

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article