Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Economics and Politics Research

André Locussol-Mascardi - EPR

Economics and Politics Research

La FIFA sur le banc des accusés ! Quid de l'UEFA et de la FFF ?

com

Objet : SCANDALE A LA FIFA

Lettre à Monsieur Fabrice Jouhaud

A la UNE de l’Equipe du jeudi 28 mai 2015, votre édito titrait : « Pourritures ».

Loin de moi l’idée de défendre Sepp Blatter et l’état-major de la FIFA, mais il est toujours facile d’invectiver les gens sans preuve…

Car si vous aviez des preuves tangibles contre ce quarteron de généraux du football mondial, je ne doute pas un instant que vous vous en serviriez pour confirmer vos allégations, en publiant les documents à charge !

Or, que lit-on sous votre plume ?

Des propos diffamants contre des dirigeants du 1er sport de la planète, qui ont été absous de tous leurs péchés durant des décennies, en raison de leur pouvoir et/ou de leur probité !

Vous et votre journal n’ont pas dit un mot sur la corruption dans le football à tous les niveaux, à part quelques articles non étayés et le fait d’émettre des doutes sur l’attribution des championnats du monde de 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar respectivement, en vous appuyant sur des rumeurs et des bribes de déclaration des membres de la commission d’enquête dirigée par Michael J. Garcia – même si celui-ci a démissionné suite à l’interprétation minimaliste de son rapport par la commission d’éthique -, un rapport d’enquête diligenté par la même direction de la FIFA que vous agonisez…

Comment se fait-il que durant des lustres, vous n’ayez pas osé dénoncer cette maffia telle que vous la définissez maintenant, et qu’il ait fallu que ce soit des magistrats américains – pays où le soccer est un sport minoritaire -, qui découvrent le pot aux roses ?

Par ailleurs, pourquoi, soudainement, vous intéressez-vous à la corruption au niveau de la FIFA ?

Alors que vous avez toujours passé sous silence ce qui se passait en Europe et en France – excepté en quelques occasions -, préférant dénoncer les paris et les matchs truqués, les arbitres corrompus en Italie ou dans les pays de l’Est plutôt que le système ?

Et, pourtant, de nombreux rapports ont été rédigés par des dirigeants du football, victimes de l’omerta qui règne dans le football français comme ces clubs exclus de l’élite (Le Mans, Rouen, Luzenac, Vannes, etc. etc.) de façon arbitraire et parfois sans aucune justification !

J’ai, moi-même, sans succès, adressé au premier Ministre Jean-Marc Ayrault et au président François Hollande, un rapport sur les « magouilles » et la corruption du football français, sans oublier l’un de ses principaux fléaux, le travail dissimulé (terme juridique pour travail au noir).

Tous ces rapports ont été enterrés, enfouis au plus profond des corbeilles des instances du football et de l’administration d’Etat, pour des raisons de copinage politique principalement…

Alors, Monsieur Fabrice Jouhaud, vous et votre journal si prompts à dégainer en l’occurrence, mais en d’autres occasions avec un temps de retard, et parfois sans discernement, veuillez balayer devant votre porte et devant celles des fédérations sportives pointées du doigt par Marie-Georges Buffet - meilleure ministre des sports depuis des dizaines d’années -, qui dénonce un système pourri, mais aussi « la question du fonctionnement des fédérations internationales » en plaidant pour « un autre système, plus transparent et plus démocratique »…

Et maintenant, Michel Platini, notre gloire nationale, après de multiples revirements, entre autres en faveur du Qatar (où son fils travaille !) et maintenant en faveur du prince Ali de Jordanie - candidat autoproclamé du renouveau - un inconnu qui ne connaît absolument rien au football (il n'est même pas président de sa fédération), se répand contre son père spirituel, le sommant de démissionner après s'être présenté dans un premier temps contre lui ! Ce fabuleux joueur que fut Michel Platini se ridiculise en montant cette fronde des européens largement minoritaires contre l'avis des africains, des sud-américains et même de certains européens. Il souffle le chaud et le froid depuis des années, change d'avis comme de chemise et se grille définitivement auprès des dirigeants du football et même des pratiquants.

RAPPELONS-NOUS QUE MONSIEUR PLATINI EN JUIN DERNIER AVAIT ETE MIS EN CAUSE - LUI AUSSI -, PAR LA PRESSE ANGLAISE A PROPOS DE L'ATTRIBUTION DE LA COUPE DU MONDE 2022 AU QATAR !

DONC, MICHEL UN PEU DE PUDEUR ET DE RETENUE DANS TES PROPOS...

André Locussol

Economiste

Educateur BE et BAFD

Président et dirigeant de clubs de football féminin

Président de club FC Rueil-Malmaison (1988-1992), premier club français avec 1.500 licenciés

Président commission des débutants (district des Hauts de Seine de football)

Secrétaire général commission des débutants (Ligue Paris Ile de France de football)

Secrétaire général Office Municipal des Sports de Rueil-Malmaison (et délégué aux sports)

Directeur technique du Paris Université Club (1998-99) et directeur stages Omnisports ville de Paris

Directeur technique et d’écoles de football (de 1980 à 2012) dont 10 ans à l’US Ville d’Avray.

Responsable commission sports EELV (Football et équipements sportifs), de 2011 à 2013…

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mascardi 29/05/2015 19:51

BLATTER REELU !
Il lui a manqué 7 voix pour être élu dès le 1er tour : 133 voix contre 73 !
(majorité 140). Mais, le prince Ali se retire avant le 2e tour....
MAIS QUEL FAUX-CUL CE PLATINI !
En effet, "Blatter revient sur scène. Tous les membres du Comex se lèvent. Sauf PLATINI" et quelques minutes après, il se précipite pour lui donner l'accolade !
Je croyais que le slogan de la FIFA et de l'UEFA étaient "RESPECT" ?

Mascardi 29/05/2015 13:05

"Malgré le scandale de l'arrestation de dirigeants de la Fifa, malgré la bronca contre Sepp Blatter, la Confédération asiatique de football (AFC) n'a pas varié sa position d'un pouce, confirmant jeudi son soutien au le président sortant. Voilà un signe qui ne trompe pas: en dépit d'un contexte explosif, le prince Ali Ben Al-Hussein, à la tête de la fédération jordanienne et l'un des vice-présidents de la Fifa, ne peut toujours pas compter sur le soutien de sa propre confédération."
L'EXPRESS

Mascardi 29/05/2015 13:02

Quand je disais qu'il n'était pas président de sa fédération, je voulais dire de sa confédération asiatique (il en est le vice-président)...

Mascardi 29/05/2015 13:00

"
L'AFDP a notamment mené, avec succès, la campagne pour lever l'interdiction faite aux femmes voilées de jouer. A son crédit également, la proposition – acceptée – d'augmenter le nombre de pays participant à la Ligue des champions d'Asie.

Le prince Ali se présente comme « un fervent partisan du football féminin ». « Je suis déterminé à aborder toutes les questions pertinentes afin de veiller à ce que toutes les filles et les femmes puissent jouer ce beau jeu à travers le continent [asiatique] », déclarait-il dès 2011.
.../...
Le prince Ali est amateur de lutte gréco-romaine ???

Mascardi 29/05/2015 12:58

"Lundi, il a reçu par voie de presse un soutien de poids, celui de Michel Platini, président de l'UEFA".
DEPUIS LUNDI, AVANT L'INTERVENTION DE LA JUSTICE AMERICAINE, PLATINI AVAIT CHOISI SON CAMP... celui des princes arabes comme pour le Qatar !